Festival des Bains Numériques

Ce week end, on ose quitter Paris pour s’interroger sur les rapports entre les arts et la science à travers de multiples installations, performances et concerts. Cette année le festival des Bains Numériques voit grand avec une programmation alléchante sur le thèmes des Mondes Sensibles. Pour l’occasion des artistes et scientifiques ont travaillés ensemble afin de concevoir des expériences qui bouleversent nos sens et notre perception du monde.


Pour la 9e année consécutive, Enghein-les-Bains, ville ayant reçue le label  »ville créative » par l’UNESCO, nous propose d’accéder gratuitement aux œuvres de la scène artistique émergente du 1er au 5 juin 2016. Le thème du festival est, cette année, orienté vers la science grâce au partenariat effectué à l’occasion du 350e anniversaire de l’Académie des Sciences. Ainsi, le visiteur pourra s’interroger et prendre conscience des enjeux qui questionnent la perception à l’ère de la création numérique, et ce, grâce à une volonté qu’ont eu les différents artistes de solliciter les publics grâce à la mise en place de dispositifs interactifs et ludiques.

Ainsi, on ira voir sans hésiter le Portrait (E)mouvent réalisé par Josephine Derobe qui propose un portrait jouant sur les divers procédés de mise en trois-dimensions. Le spectateur sera alors plongé dans ce portrait, remettant en jeux la perception classique du portrait pour accéder à la personne représentée. Je vous recommande également le Voyage panoramique Itération n°2 d’Adelin Schweitzer qui est une expérience immersive. Grace à des casques de réalité augmentée, la vision et la perception du spectateur sont déplacées dans une machine volante, permettant ainsi à l’homme de réaliser son éternel rêve : voler. Pour les mélomanes, le festival propose plusieurs oeuvres autour des dispositifs de création du son, comme par exemple Choir Mob de Nicolas d’Alessandro, Crowing Verse de Junya Oikawa et Self Music de Jinyao Lin. Enfin, on fera un tour à l’exposition Hémisphères présentée au Centre des Arts et prolongée dans l’exposition Ecritures sonores à la médiathèque, qui sont des parcours sensoriels avec des installations visuelles et sonores, et des dispositifs immersifs et interactifs.

Fabien Léaustic, Eau de Paris - Cyprès, Hémisphères, Bains Numériques

Fabien Léaustic, Eau de Paris – Cyprès, Hémisphères, Bains Numériques

Le festival propose également une programmation de spectacles vivants, notamment par le biais de la Compétition Internationale, concours destiné à soutenir les créations d’artistes émergeant suite à un appel à projet international. Des performances sont présentées, où la présence de l’homme est rejetée au profit de la machine, dans le but d’interroger le spectateur sur le rapport qu’entretient l’homme avec la communication. Une performance visuelle et musicale du français Alex Augier est particulièrement prometteuse – OQPO OOOO – tentant de redonner aux sons leurs formes premières : la forme d’objets mathématiques. D’autres œuvres sont présentées hors du cadre de la compétition, comme par exemple le ballet de Cie Pulso, lauréate de la Compétition Internationale 2015, qui est un solo de danse multimédia où ce sport s’associe à un décor variant en fonction des sons produits par la performeuse.

Divers prototypes seront à la disposition des visiteurs à la Fabrique Numérique, espace qui regroupe universitaires et entreprises travaillant sur la question de l’objet de demain. Ces réalisations pourront ainsi expérimenter les objets du futur. Des Labos, des conférences-performances suivies de discutions liées à la perception entre le public, des artistes et scientifiques, seront aussi dispensés au cours du festival.

Enfin, après tant de réflexion et de questionnements sur nos perceptions, le monde de demain et la place du numérique dans celui-ci, laissez-vous aller à la musique de 2MANYDJ’S et de Molécule, la dernière trouvaille d’Ed-Banger Records.


Du 1er au 5 juin 2016 à Enghien-les-Bains

Programmation

Leave A Comment

You must be logged in to post a comment.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Contact

manon.raoul@heylisten.fr