Mini Critique #14 – D’autres le giflèrent

Entre créations de Bach et récits biblique, la pièce d’Alexandra Lacroix relie corps et musique…

D’autres le giflèrent


De : Alexandra Lacroix

Durée : 1h40

Résumé : Alexandra Lacroix adapte au théâtre les magnifiques Passions de Bach. A partir de la partition, elle met en scène des personnages communs dont les vies résonnent de manière frappante avec celle du Christ.


Dans sa forme comme dans son contenu, D’autre le giflèrent apparaît comme un triptyque.

D’abord, il y a cette rencontre fusionnelle entre le théâtre, la musique et le chant. Les instrumentistes ont osé se détacher de leur pupitre et les comédiens ont appris à calquer le rythme de leur corps sur celui de la mélodie. Ainsi, les trois arts cohabitent et s’entremêlent pour donner naissance à un genre unique dans le spectacle vivant.

Ensuite, il y a cette succession de trois situations qui posent le décor. Des lycéens au musée, une journée au bureau, une soirée qui s’éternise : ces scènes nous sont familières et nous en connaissons les enjeux. Violences morales et physiques, quête de reconnaissance et de performance, haine et amour de l’autre… Les schémas relationnels revêtent différentes formes mais semblent se répéter d’un épisode à l’autre.

Enfin, le triptyque se manifeste dans la superposition de trois plans qui composent tout le spectacle. Le scénario, plan le plus évident, est transcendé à la fois par la musique de Bach et par l’ombre des récits bibliques. Les mélodieuses Passions font écho à chaque mouvement, à chaque regard des comédiens, créant une symbiose entre les corps et la musique. Quant aux récits bibliques, ils planent du début à la fin sur le scénario et les protagonistes. Il leur faut un bourreau, un homme à gifler et sur qui transférer leur haine, leur culpabilité. Tour à tour, les comédiens endossent ce rôle et incarnent, l’espace d’un instant, la figure du Christ.

Donc ?!

D’autres le giflèrent est définitivement une création pluridisciplinaire surprenante, à la fois belle, drôle et intelligente. Elle sera d’autant plus appréciée par qui reconnaîtra les nombreuses citations visuelles référent à la Bible.

 

Leave A Comment

You must be logged in to post a comment.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Contact

manon.raoul@heylisten.fr