Mini Critique #9 – Your Name

Your Name, le nouveau film d’animation de Makoto Shinkai pour la Toho ! Une forte concurrence qui s’annonce pour les studios Ghibli ?

Your Name


Par : Makoto Shinkai

Durée : 1h46

Date de sortie en France : 28 décembre 2016

Résumé : Mitsuha, adolescente coincée dans une famille traditionnelle, rêve de quitter ses montagnes natales pour découvrir la vie trépidante de Tokyo. Elle est loin d’imaginer pouvoir vivre l’aventure urbaine dans la peau de… Taki, un jeune lycéen vivant à Tokyo. Une étrange relation s’installe entre leurs deux corps qu’ils accaparent mutuellement. Quel mystère se cache derrière ces rêves étranges qui unissent deux destinées que tout oppose qui ne se sont jamais rencontrées ? 


          De par mon voyage au Japon il y a peu, j’ai eu la chance de regarder ce film d’animation dans l’avion bien avant sa sortie en France !
          Le film commence dans l’incompréhension générale – encore plus si nous n’avez pas vu la bande-annonce avant le début du film – présentant deux adolescents que tout oppose : Mitsuha et Taki. Comme indiqué dans le synopsis, la jeune fille est d’une famille traditionnelle, perdue dans un petit village de montagne, tandis que Taki est un jeune homme vivant à Tokyo à la vie sociale bien remplie. Mitsuha cherche le moyen de s’échapper de son cocon familiale et rêve d’une vie à Tokyo, ce qui, suite à un voeux, finit par arriver au travers de Taki. Le film joue d’une forte ambiguité entre rêve et réalité. Au fur et à mesure les choses se précisent et nous comprenons que les deux protagonistes échangent leur peau ! Cela amène à des situations cocasses avec leurs camarades et familles respectives ce qui les pousse à se raconter leurs journées respectives dans un « journal de bord ». Ne se connaissant pas, ils vont finir par nouer une relation assez particulière, qui va aller de péripéties en péripéties au cours du film.
           L’animation de Makoto Shinkai est extrêmement fidèle à la réalité nipponne et développe une relation entre une fille et un garçon qui reflète bien ce que l’on retrouve au Japon. Des relations où l’embarras est sensible, où l’intimité est précieuse, tout en gardant une pointe d’humour. On s’y croirait avec ces paysages rouges d’automne du au changement de couleur des momiji (érables rouges japonais), ces danses traditionnelles, ces habitudes, ou encore avec la frénésie de Tokyo : ses buildings et ses transports en commun. En bref, le Japon y est très bien retranscrit et accentue les différences entre les deux personnages. Makoto Shinkai développe une histoire pleine de poésie et de drama qui va vous tirer la larme à l’oeil – cela a été le cas pour moi ! Le film recèle de nombreuses surprises, même si la fin reste tout de même assez prévisible.

DONC ?!

coeur-05
Ce nouveau film pour la Toho est en train de battre les records d’audience au Japon, il arrive en cinquième position des plus gros succès d’animation japonaise, derrière Le Voyage de ChihiroLe Château ambulantPrincesse Mononoke et Ponyo sur la falaise. Il a déjà réuni plus de 10 millions de spectateurs et est devenu le premier long-métrage d’animation non Ghibli à dépasser la barre symbolique des 10 milliards de Yens de recettes. Espérons lui le même succès en France ! En tout cas, je le recommande vivement, une belle manière de s’évader, d’apprécier les paysages du Japon et de découvrir une belle histoire, pour le moins peu commune !

Leave A Comment

You must be logged in to post a comment.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Contact

manon.raoul@heylisten.fr