Quand les européens modernes s’emparent de l’art asiatique #2

Pour ce deuxième opus des chinoiseries, nous allons nous intéresser à la tromperie et l’artifice.