[DOCUMENTAIRE] Le logement à l’écran

Dans les temps à venir, nous vous proposerons des sélections de films documentaires, autour de thématiques passionnantes sur lesquelles des réalisatrices et des réalisateurs ont posé des regards singuliers. Il vous sera possible de visionner la grande majorité des films en accès libre sur différentes plateformes ! 


Pour cette première semaine, le thème est : le logement.

Les problématiques du logement et du mal-logement sont des classiques du genre documentaire. Poser la question « où habites-tu ? », c’est interroger des réalités socio-économiques, la possibilité ou non pour une personne d’avoir accès à un toit et, si c’est le cas, quel genre de toit. C’est aussi questionner le territoire, le lieu d’ancrage ou la migration, donc à la fois la culture, l’héritage et un contexte géopolitique. Et enfin, c’est se plonger dans l’intimité des individus, des familles et des communautés, c’est découvrir des rituels et des habitudes, c’est comprendre comment les liens se créent entre quatre murs et comment les mémoires s’y construisent et s’y inscrivent…

 

Les lumières de Hong-Kong

Jean Loiseau et Philippe Lallet, 1994

Pour commencer, voici un très beau documentaire « Thalassa » produit par France 3. On y découvre la vie flottante de familles chinoises qui ont élu pour logis des bateaux, faute de moyens ou d’envie de payer un loyer au coeur la ville dense de Hong Kong. Un véritable village s’est construit sur l’eau, en contre-bas des impressionnants buildings. Une image presque onirique, comme un rêve d’enfant réalisé, qui n’est pourtant pas facile à vivre au quotidien. Qui sont ces gens qui mènent des vies qui tanguent et qui, pour certains, ne posent jamais le pieds à terre ?

A visionner sur le site de l’INA. Inscription nécessaire, mais les trois premiers mois sont gratuits !

En attendant l’été

Grégoire Darasse, 2016

En attendant l’été, c’est une rencontre avec Jessy, ancien ouvrier aujourd’hui à la rue, père d’une petite fille. On le suit dans ses errances parisiennes et dans ses réflexions. Il partage honnêtement face à la caméra ses états d’âmes, ses bons plans, ses désirs de calme, mais aussi son attachement à la rue. On découvre la réalité quotidienne d’un SDF débrouillard, qui se démène entre petits jobs, associations de solidarité et longues nuits dans le froid… en attendant l’été.

En accès libre ici, sur Vimeo, une production des Ateliers Varan.

 

La Tribu des Zanko

Gaston Grabit, 1954

Ce court film muet présente l’installation d’une famille tsigane hongroise, les Zanko, dans leur nouveau lieu de vie. Ils plantes leurs tentes aux abords de Villeurbanne et constituent un petit village convivial. A travers les belles images en noir et blanc, on découvre les habitudes, les rituels et les gestes qui font leur quotidien. L’heure de déjeuner, l’heure de danser, l’heure du thé… On voit comment les liens humains et les habitudes qu’ils mettent en place participent à leur appropriation de ce nouvel environnement.

Un documentaire en libre accès sur Le Téléphérique.

Casa

Daniela de Felice, 2013

« J’ai l’impression que nous sommes venus la saluer. Saluer une période de dix ans que nous avons vécu ici ensemble ». Daniela de Felice capture les dernières images de la maison dans laquelle elle a grandi et dans laquelle elle a vu mourir son père. La maison sera vendue. Elle ne sera pas détruite, mais ce ne sera plus la même. En retraçant une partie de l’histoire de sa famille et en interrogeant le rapport que chacun entretient à ce lieu spécial, elle questionne aussi ce qui fait attache : le récit, la mémoire, les symboles.

Un film magnifique à voir sur Vimeo juste ici.


 


Bons visionnages et à bientôt, autour d’une nouvelle thématique !

Leave A Comment

You must be logged in to post a comment.