Le Collectif Facto : « Troublements »

«Troublement ». Exposition dart contemporain organisée par le Collectif Facto au cours du mois doctobre 2018. Onze peintres, quatre sculpteurs et quatre photographes y sont exposés. A travers cette exposition, le collectif présente des artistes travaillant à Toulouse et en région Occitanie. Elle fut installée dans le domaine calme et immuable de Montjoie (Ramonville Saint-Agne).


Rien n’a été laissé au hasard : nos sens ne cessent d’être mobilisés tout au long de cette exposition. Chaque élément scénique fut minutieusement étudié afin de toucher notre sensibilité. Les artistes endossent le rôle du scénographe. L’exposition devient une oeuvre d’art à part entière ! La muséographie y sert de vecteur d’harmonisation mais aussi de contraste entre les différentes oeuvres. Leur installation est qualifiée d’Expollation. Il s’agit d’un « néologisme issu d’une approche novatrice de l’art : mosaïque d’oeuvres individuelles mise en scènes dans un espace architecturé », rapporte Dominique et Hubert Faure (Préface du catalogue d’exposition). Dix-neufs artistes, dix-neufs sujets personnels regroupés sous un refrain commun : celui du «Troublement ».

Après avoir poussé la porte du domaine Montjoie, c’est l’étonnement et le saisissement qui ravissent les spectateurs. Dix-neufs visages de noir et blanc se tournent vers eux. Une multitude de portants carrés sont installés au centre de la pièce. Chacun présentant sur la première face, la photographie de l’artiste et sur les trois autres leurs œuvres. Les spectateurs flânent de portant en portant, d’œuvres en œuvres. L’exposition est immersive, interactive. Au fur et à mesure de leur déambulation, la scénographie évolue : de nouvelles perspectives naissent. Chaque nouvelle diagonale créée fut préalablement étudiée pour une cohésion thématique ou visuelle entre les œuvres. Arrivés au fond de la salle, les spectateurs font demi-tour, remontent l’exposition et adoptent un autre point de vue. Les musiques, ponctuellement ajoutées, créent une atmosphère toute nouvelle à l’exposition.

Présents sur place, les artistes sont à l’écoute des visiteurs. A travers cette exposition, ils souhaitent établir une passerelle entre « l’Art dit Néo-classique et l’Art dit Contemporain ». A cela s’ajoute une volonté de créer un lien entre leurs œuvres et les spectateurs. Lassés d’un art contemporain élitiste, ils veulent s’inscrire dans le champ artistique actuel, tout en proposant un art accessible au public amateur. Ensemble, ils ont monté un projet didactique et proche des sens. C’est cet enjeu qui est exprimé derrière l’intitulé « Troublement ». Cette exposition vient troubler l’art contemporain et son marché.

A cet enjeu collectif, de plus personnels se greffent. Chaque artiste exprime ses propres interrogations. Montjoie devient alors un espace d’ouverture aux différentes cultures, aux diverses sensibilité et visions du monde.

Ainsi, « Troublement » est une oeuvre à part entière : autant esthétique, personnelle que didactique. Le Collectif Facto a relevé le défi d’un mélange équilibré entre individualité et collectif. Si cette exposition vous attire, restez attentif aux actions de cette association. J’ai entendu dire qu’une nouvelle se préparait …

Suivez le collectif sur Facebook !

Crédits photo © Collectif Facto

Leave A Comment

You must be logged in to post a comment.