Mini Critique #16 – Manchester by the sea

Quand un événement tragique vient tout détruire et tout révéler…

Manchester by the sea


De : Kenneth Lonergan

Durée : 2 h 15 min 

Sortie : 14 décembre 2016

Résumé : Manchester by the sea, c’est l’histoire de Lee, un homme dont la vie tranquille est détruite par un événement tragique.


Lee vit seul à Boston. Son quotidien est banal, fade, presque médiocre. Ses journées se résument à travailler comme homme-à-tout-faire, à sortir le soir pour s’enivrer de bière, à se battre, et enfin à rentrer chez lui pour essayer de s’oublier devant l’écran de télévision.

C’est un coup de téléphone qui vient tout faire basculer. Son frère habitant sur la côte vient de décéder d’un infarctus, laissant derrière lui son fils de 16 ans, Patrick. Lee est désigné contre sa volonté comme tuteur du jeune garçon. Sera-t-il capable d’assurer son éducation ? Osera-t-il revenir dans sa ville natale ? De ces questions rejaillissent des bribes de souvenirs, des images. On comprend alors que Lee porte en lui un passé sombre, hanté par la mort et la séparation.

C’est dans ses yeux vides qu’on lit l’infinie tristesse qui l’habite. Une tristesse qui continue de se diffuser doucement comme le sang dans les veines et qui résonne dans les paysages gris de Manchester. Partout, la mort semble planer dans l’air. Mais les personnages se consolent petit à petit de la violence qui a surgi dans leurs vies sans crier gare. Ils tentent de vivre, de se reconstruire, chacun à leur rythme et à leur manière.

Donc ?!

Les acteurs, en particulier Casey Affleck et Lucas Hedges, jouent avec une incroyable justesse. L’histoire est poignante sans tomber dans le tragique exagéré. Les images donnent à voir la beauté du quotidien, celle qu’on ne perçoit peut-être que lorsque l’on a tout perdu.

Leave A Comment

You must be logged in to post a comment.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Contact

manon.raoul@heylisten.fr